PARTAGER

Warning: array_key_exists() expects parameter 2 to be array, null given in /home/contenudigital/public_html/wp-content/plugins/wppas/classes/WPPAS_Banner_Creator.php on line 259

Warning: array_key_exists() expects parameter 2 to be array, null given in /home/contenudigital/public_html/wp-content/plugins/wppas/classes/WPPAS_Banner_Creator.php on line 259

Le Bénin a récemment introduit une “contribution sur la consommation des services de communication électronique fournis par les réseaux ouverts au public en République du Bénin. Cette contribution est en vigueur depuis le 03 août 2018 comme le stipule le décret n°2018-341 du 25 juillet 2018.

Depuis le 03 août 2018, les opérateurs de téléphonie mobile au Bénin mettent à exécution le prélèvement des ”contributions” chez leurs différents abonnés. Le prélèvement porte sur les services SMS, voix, et internet. Aussi, les services ”par contournement (plateforme OTT) ou une plateforme de réseau social” sont concernés par ces prélèvements.

réseaux-sociaux
Ainsi, comme l’indique le décret à son article 3, les contributions sont fixées comme suit :

  •  5% du prix hors taxe du service pour tous les services voix, Sms et internet
  •  5 FCfa hors taxe par mégaoctet dans le cas de l’accès à internet utilisé pour fournir un service par contournement (plateforme OTT) ou une plateforme de réseau social Notons que pour les plateformes OTT, Facebook, Twitter, Whatsapp et Viber sont les principales visées.

    Cette mesure du gouvernement béninois, vise à lutter contre la baisse des revenus que connais le secteur des télécommunications dans le pays. En effet, selon Romuald Wadagni, Ministre de l’Économie, des Finances et des Programmes de dénationalisation, l’utilisation gratuite des plateformes OTT tel que Whatsapp ne rapporte pas de revenus significatifs. “Comment voulez-vous que MTN, Moov, etc, investissent si pendant ce temps, tout le monde utilise Whatsapp pour téléphoner ? Zéro revenu sur la voix. Il y a un problème qui est là, la valeur du marché baisse parce que les usages ont changé” a t-il soutenu lors du « Bénin Investment Forum » tenu le 28 août 2018.

    Après l’Ouganda et la Zambie, c’est maintenant au tour du Bénin d’introduire une taxe sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here