PARTAGER

Warning: array_key_exists() expects parameter 2 to be array, null given in /home/contenudigital/public_html/wp-content/plugins/wppas/classes/WPPAS_Banner_Creator.php on line 259

Warning: array_key_exists() expects parameter 2 to be array, null given in /home/contenudigital/public_html/wp-content/plugins/wppas/classes/WPPAS_Banner_Creator.php on line 259
Twitter a allongé la liste des pays pouvant utiliser son application Twitter Lite. En effet, lancé en novembre 2017 dans 24 pays, Twitter Lite est aujourd’hui disponible dans 21 nouveaux pays, dont 5 pays africains.
Twitter Lite est une application destinée aux pays ayant quelques difficultés avec la qualité d’accès à internet. Aussi, elle répond à un besoin de conservation de l’espace dans certains téléphones intelligents ayant peu d’espace.
En permettant aux utilisateurs de minimiser l’utilisation de leur data avec Twitter Lite, l’entreprise compte également offrir une meilleure expérience utilisateur, mais surtout, elle vise à accroitre le taux d’utilisation de la plateforme de microblogging dans les pays émergents.
Twitter Lite
Twitter Lite
21 nouveaux pays, dont 5 Africains ont rejoint la liste des pays autorisés à utiliser Twitter Lite. Les pays africains de cette nouvelle liste sont entre autres 
  • le Ghana,
  • le Kenya,
  • le Maroc,
  • l’Ouganda,
  • et le Zimbabwe.
Ce n’est pas la première entrée des pays africains dans le déploiement de l’application Twitter Lite. En effet, déjà en novembre 2017, lors du lancement de l’application, 6 pays africains, dont l’Algérie, l’Égypte, le Nigeria, l’Afrique du Sud, la Tunisie et la Tanzanie, faisaient partie des 24 pays sélectionnés pour le déploiement de l’application. Cela porte aujourd’hui à 11 pays africains qui ont bénéficié du déploiement de Twitter Lite.
Niveau fonctionnalité, l’application en plus d’être adaptée pour la 2 G et la 3 G, comporte des fonctionnalités de marque-pages, notification Push, mode sombre et l’option Threads.
Twitter Lite est aujourd’hui disponible dans 45 pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here