PARTAGER

Warning: array_key_exists() expects parameter 2 to be array, null given in /home/contenudigital/public_html/wp-content/plugins/wppas/classes/WPPAS_Banner_Creator.php on line 259

Warning: array_key_exists() expects parameter 2 to be array, null given in /home/contenudigital/public_html/wp-content/plugins/wppas/classes/WPPAS_Banner_Creator.php on line 259

Le conseil d’administration de la Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé l’investissement de 10 millions de dollars dans le fonds de la technologie et l’innovation dans les pays en développement (TIDE). L’objectif de cet investissement est d’encourager la croissance des TIC en Afrique.

Le fonds de la technologie et l’innovation dans les pays en développement est basé à l’île Maurice. D’une durée de 10 ans, ce fonds est exclusivement réservé aux services axés sur l’innovation de la technologie sur le continent africain, et investira dans un premier temps, en Zambie, au Nigeria, en Éthiopie, Kenya, au Ghana, et au Rwanda. Les investissements seront adressés aux entreprises qui utilisent les nouvelles technologies, dans le but de faciliter l’accès aux populations à de nombreux services :

Le fonds « investira dans des sociétés qui tirent parti des nouvelles technologies pour abaisser considérablement le coût des services allant de l’agroalimentaire aux services financiers, à l’énergie, à l’éducation et aux soins de santé, élargissant l’accès à ces services aux ménages et aux entreprises », précise le communiqué.

agriculture-tics-regionale-info
                                                            Image utilisée à titre d’illustration / © DR 

Cet investissement de la BAD s’inscrit dans le cadre de sa stratégie 2013-2022, qui vise l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines, en leur facilitant l’accès à de nombreux services.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est une initiative utile qui va certainement aider les économies africaines à s’adapter aux nouvelles technologies. Souvent, la question du numérique pénalise les États africains en matière d’investissements étrangers, mais cela va vraiment changer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here